Archive

Category Archives for "Informations"

Quel est le tarif horaire d’un plombier auto entrepreneur ?

plombier auto-entrepreneur

Vous avez besoin des services d’un plombier dans votre appartement et vous pensez faire appel à un plombier auto-entrepreneur. Avez-vous déjà une idée des tarifs horaires qui vous seront appliqués pour ces services de plomberie ? Sinon, c’est la bonne occasion pour en savoir plus et vous préparer en conséquence avant de faire appel au plombier auto entrepreneur.

tarifs et prix plombiers

Que fait un plombier auto entrepreneur ?

Un plombier ( exemple : cliquez-ici ) est un professionnel qui intervient pour son propre compte et qui est constamment sollicité pour des travaux de plomberie, de chauffage, de climatisation, etc. dans une habitation. Il se charge également de l’entretien des installations et équipements.

Des tarifs horaires hors taxes (HT) généralement pratiqués par les plombiers

Les tarifs horaires des plombiers entrepreneurs varient généralement chaque année et aussi d’un professionnel à un autre.

En 2016 par exemple, le tarif horaire pour une prestation de plomberie variait de 30 à 60 euros l’heure, et le déplacement du plombier allait de 20 à 40 euros. Pour un plombier auto entrepreneur non diplômé, le tarif horaire variait entre 20 et 35 euros.

En 2018, le tarif horaire d’un plombier se fixe entre 40 et 70 euros pour l’heure.
Ces tarifs pourraient être élevés dans certaines régions comme l’île de France par exemple où il est possible de faire face à des tarifs supérieurs de 30 à 45 % en moyenne.

Toutefois, il est possible que le plombier revoit à la baisse ces tarifs, étant donné qu’il ne paye pas autant de charges qu’une entreprise traditionnelle de plomberie ; d’où l’importance d’établir un devis à son client à l’avance.

Il est conseillé de faire attention à ne pas faire appel à un plombier qui propose des services au noir (services non déclarés et dont les tarifs varient généralement entre 13 et 25 euros), car ceux-ci sont interdits par la réglementation en vigueur.

tarif horaire plombier

Des facteurs de fixation des tarifs d’un plombier auto entrepreneur

Pour une intervention de plombier auto entrepreneur, les tarifs sont généralement établis à l’heure et peuvent être fixés en fonction de quelques facteurs.

Ces tarifs peuvent donc tenir compte :

  • De la zone d’intervention : si le plombier doit intervenir dans une zone urbaine ou en métropole, il appliquera des tarifs plus élevés en raison des difficultés de déplacement et du coût de vie élevé.
  • Du moment d’intervention : si le plombier doit intervenir en soirée, en week-end ou des jours fériés, les tarifs pourraient doubler.

Pour des prestations plus courantes, le plombier peut appliquer directement des tarifs forfaitaires au lieu de les fixer à l’heure.

Toutefois, le plombier doit faire part de ses tarifs horaires à son client (par liste tarifaire ou par devis) avant toute intervention.

Fuite d’eau après compteur : qui paye entre locataire et propriétaire ?

fuite d'eau

L’un des problèmes majeurs qui opposent souvent le locataire à son propriétaire est la fuite d’eau après compteur. Ce dysfonctionnement peut facilement faire grimper les factures d’eau à la fin du mois s’il n’est pas vite détecté et réglé par un plombier. La question fondamentale est de savoir à qui incombe en réalité le règlement de la facture des réparations. Selon le cas, c’est soit le locataire ou le propriétaire qui devra mettre la main à la bourse.

Alors, dans quel cas le locataire doit-il payer pour sa réparation ? Quand est-ce que c’est de la responsabilité du propriétaire de payer ? Nous faisons la lumière sur ce sujet ici.

En cas de vétusté des installations, c’est le propriétaire qui paye

Selon la loi, le propriétaire d’une maison ou d’un appartement est tenu de prendre en charge tous les frais d’intervention relatifs aux travaux engagés dans le logement si ces derniers résultent de la vétusté des installations. Il est important donc de mettre un accent particulier sur les causes du problème.

plombier

Ainsi, si la fuite d’eau après compteur est causée par l’usure normale de la canalisation ou des tuyaux due au temps, c’est le propriétaire qui prend entièrement en charge les frais de réparations. De même, si la fuite existait déjà avant l’entrée du locataire dans le logement, c’est de la responsabilité du propriétaire de tout remettre en état. Il est donc conseillé au locataire de s’enquérir de l’état des installations avant de s’installer dans le logement.

Manque d’entretien et mauvais usage : Le locataire doit payer

Comme toutes les autres installations domestiques, les installations d’eau doivent être bien entretenues. Ainsi, si la fuite d’eau après compteur provient d’une mauvaise utilisation ou d’un manque d’entretien de la part du locataire, ce dernier devra payer entièrement les frais de réparation.

Dans ce cas, il est conseillé aux locataires d’informer le propriétaire des travaux à effectuer et de demander une attestation à l’entreprise chargée des réparations. Cette dernière précaution permet au locataire de demander par la suite le plafonnement de sa facture d’eau.